L'hygroma du coude

Il s'agit d'une tuméfaction située en arrière du coude correspondant au gonflement d'une bourse   habituellement vide.Celle ci  permet le glissement de la peau contre l'os.

Au décours d'un traumatisme et/ou d'une inflammation, cette poche se rempli d'un liquide séreux ou hématique : c'est l'hygroma. 

Il s'agit d'une pathologie bénigne, extra articulaire, non douloureuse. Parfois cette poche s'enflamme avec réaction cutanée en regard, il s'agit alors d'une bursite qui peut être infectée. 

La radiographie du coude permettra de rechercher une « épine olécranienne », saillie osseuse en arrière de l'olécrane responsable d'une irritation chronique, qu'il conviendra d'émonder si la chirurgie de l'hygroma est programmée.

En cas de bursite infectieuse, une traitement antibiotique premier permettra d'assécher  cette infection avant le geste chirurgical. 

 

 

  • Quelle est l'origine de vos symptômes ?

 

 

Les symptômes qui vous amènent à consulter et qui sont liés à cet hygroma se caractérisent par : 

- des douleurs liées au frottement de ces zones lésées l'une contre l'autre et à l'inflammation que cela occasionne. 

- une gène fonctionnelle du coude. 

 

 

  • Que se passe-t-il sans traitement chirurgical ? 

 

En l'absence de traitement chirurgical, l'évolution spontanée devotre coude peut se faire vers la guérison.

Néanmoins , il peut arrivé que cet hygroma perdure ou sesurinfecte nécessitant de manière plus ou moins urgente son exérèse.  

Le traitement médical antalgique lutte contre la douleur sans pouvoirtoutefois guérir vos symptômes initiaux.

La chirurgie intervient en cas d'insuffisance du traitement médical . 

 

 

  • Quel type de chirurgie est possible ? 

 

Divers traitements sont possibles : 

-l'immobilisation du coude , permettra de réduire l'irritation chronique.

-des pansements alcoolisées peuvent également  améliorer la situation

-la ponction de l'hygroma permet d'évacuer une volumineuse collection,mais ne garantie pas l'absence de récidive. 

-l'intervention chirurgicale : 

 La chirurgie est réservéeaux formes rebelles aux autres traitements. La bourse est excisée par voie postérieure et un bandage élastique légèrement compressif sera gardé durant 1mois pour diminuer le risque de récidives.

 

  • Complications et traitements 

Comme dans toute chirurgie, des complications peuvent survenir,liées à une infinité de causes dont le dénombrement est impossible.

A chacune de ces complications, des traitements adaptés seront proposés.

Certaines sont aspécifiques de cette pathologie :

-Infection, désunion cutanée, raideur postopératoire et algodystrophie 

D'autres sont plus liées :

-le risque infectieux, surtout si cela traînedepuis quelques temps avec ponctions multiples et lésions cutanées.

    -les complications cutanées, avec nécrose locale cutanée en particulier chez lespatients fumeurs. 

 

  •  L'intervention 

 

L'intervention se déroule à la Clinique, et vous serez pris encharge par une équipe spécialement formée pour votre pathologie. 

1.    A la suite de votre consultation avec votre chirurgien, après avoir décidé de votre intervention grâce à son avis éclairé et grâce à l'éventuel avis de votre médecin traitant, votre date opératoire sera arrêtée selon vos désirs en fonction des disponibilités de l'équipe soignante et de l'établissement.

Différents examens (radiographies, arthroscanner, IRM...) peuvent être nécessaires pour adapter au mieux le geste chirurgical à votre pathologie.

La consultation d'anesthésie est obligatoire et doit être pratiquée, conformément à la loi, plusieurs jours avant votre intervention. Les techniques et les risques anesthésiques vous y seront expliqués par le médecin anesthésiste. 

2.    Votre hospitalisation sera effectuée la veille ou le jour même de votre intervention. Votre heure d'entrée sera déterminée par ma secrétaire à l'issue de la consultation. Cet horaire est modifiable lors de votre consultation d'anesthésie.

Les documents administratifs , dont vous devez vous munir, vous serons indiqués lors de la réalisation de votre dossier de pré-admission, qui vous est remis avec votre livret d'accueil.

D'éventuels dépassements d'honoraires pour les praticiens qui vous prendront en charge devront vous être précisés en pré-opératoire, lors des consultations, afin que vous soyez informé avant votre hospitalisation.

La durée de votre hospitalisation prévue est de deux jours, maiscelle-ci est modifiable en fonction des découvertes pré-opératoires et des suites post-opératoires. 

3.    Le type d'anesthésie choisie vous sera précisé en consultation mais peut-être adapté en fonction des circonstances pré-opératoires immédiates. 

4.    En post-opératoire immédiat, votre brassera immobilisé le coude à 90°, dans une écharpe simple, pour une période detrois semaines. Cette immobilisation n'est pas obligatoire et est à moduler enfonction de votre évolution douloureuse. Dans tous les cas le respect de ladouleur dans vos mouvements est la règle durant les premières semaines post-opératoires. L'essentiel des mouvements sont possibles très rapidement mais des consignes particulières vous seront données. 

5.    Le soir de votre intervention, votre chirurgien passera contrôler dans votre chambre que tout se passe bien.
Des traitements antalgiques vous serontdonnés par l'infirmière en fonction des prescriptions et de votre demande. 

6.    Le lendemain de l'intervention, le pansement sera refait et vous verrez le chirurgien. C'estsouvent le lendemain de l'intervention que vous serez en état de pouvoir vous souvenir des réponses apportées à vos questions bien légitimes sur lesdécouvertes per-opératoires et sur leur traitement. 

7.    Toute l'équipe paramédicale reste à votredisposition durant l'hospitalisation pour subvenir à vos besoins.
Aucune transfusion n'est nécessaire,mais l'équipe médicale se réserve le droit de l'effectuer en cas de priorité.Votre sortie se fait au cinquième jour après avoir vu votre chirurgien et régléles formalités administratives. 

8.    Différents documents préparés par masecrétaire, vous seront remis, selon vos besoins : 

o     Arrêt detravail,

o     Ordonnancede soins infirmiers, de médicaments adaptés à votre cas

o     Lettre d'information des suites opératoires,

o     Date de prochain rendez-vous,

o     Ordonnance pour radiographie de contrôle

 

 

  • Chez vous 

 

La rééducation commence de manière différée sous le contrôle d'un kinésithérapeute.

Vous pouvez vous passer progressivement de l'immobilisation dès lefeut vert de votre chirurgien. 

En cas de problème vous pouvez joindre votre chirurgien ouun de ses confrères en téléphonant à la Clinique au 04.91.717.717 

 

  • Retour aux activités 

 

Une vie quotidienne sédentaire normale sera rapidement possible,sous couvert du port de l'attelle si vous en ressentez le besoin. 

La reprise de vos activités professionnelles sera envisagée lorsde la consultation pré-opératoire en fonction de votre activité.

Toutefois, l'évolution stéréotypée n'est pas toujours la règle, etc'est lors de vos différentes consultations que votre chirurgien vous indiqueravos possibilités d'activités professionnelles et sportives.

 

 

  • Consultations de contrôle

 

 

Vous reverrez votre chirurgien muni de tout votre dossier radiographique ( ycompris les examens radiographiques préopératoires ) à : 

o     1mois

o     2 mois

o     4 mois

o     6 mois

o     1 an àpartir du jour de l'intervention. 

En fonction de l'évolution, d'autre rendez-vous seront peut êtrenécessaires.

 

 

  • En cas de complication ou de résultat incomplet

 

 

Malheureusement, le risque nul n'existe pas en médecine, pas plusque dans d'autres domaines. Différentes difficultés peuvent émailler cetteévolution post-opératoire, essentiellement l'enraidissement articulaire qui nesaurait mettre en jeu le pronostic final mais qui va constituer une gêne pluslongue pour vous que pour la moyenne des patients. 

 

  • Résultats 

 

Cette intervention a pour but d'améliorer la fonction et ladouleur de votre coude. Elle permet toutefois, dans la majorité des cas, derestaurer une articulation indolore et mobile dont vous pouvez vous servir poureffectuer les gestes de votre vie quotidienne, de loisir et sportive dans certains cas. 

En conclusion, la chirurgie del'hygroma du coude  est unechirurgie bien codifiée et fiable. Elle a, comme toute chirurgie, des limites dans son exécution et dans ses résultats. 

Les praticiens qui vous prendront en charge ainsi que l'équipe qui les entourentferont de leur mieux pour que vous ayez le meilleur résultat possible dans les meilleures conditions possibles.

 

 mise à jour 04/2017. 

 

L'institut

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales